Solidays en folie!

Fin juin aura lieu, cette année encore, le festival musical de lutte contre le SIDA se déroulant à Paris. Ce sont au total 150 artistes qui se produisent pendant les trois jours de la manifestation. Sur la totalité de cette période, ce sont 170 000 visiteurs qui viendront admirer le concert dont les bénéfices seront reversés à des associations dans la recherche contre le SIDA ou la lutte effective contre celui-ci, dans la distribution ou la conception de traitements. De leur côté, les artistes doivent accepter de jouer en étant peu ou pas payés.

Une idée ambitieuse

Le tout est parti de l’idée de deux étudiants un peu fauchés, par définition, qui, 20 ans plus tard, sont témoins du succès de leur initiative. Il faut dire qu’ils ont rencontré les bonnes personnes: avec l’approbation de Jean-Jacques Goldman et le financement de monsieur Pinault et David Kessler, l’idée a peu à peu pris forme au point de voir le jour et de connaître un succès considérable.

Une seizième édition au top

Cette année, pour l’édition 2014 -qui est donc la 16ème année de réalisation de ce festival-, vous aurez rendez-vous du 27 au 29 juin inclus. En vue des événements culturels mondiaux et du contexte actuel, cette édition sera un hommage à Nelson Mandela, qui nous a quittés cette année. D’ailleurs, sur son visage placardé sur les affiches, on trouvera la notion « The fight must go on », qui frappe fort pour rappeler le but premier d’un festival à la renommée nationale qui, derrière la solidarité, propose de la musique de qualité. En l’occurrence, cette année, vous pourrez retrouver artistes connus ou en ascension: de Bel Plaine à -M- en passant par Cats on trees, il y en aura pour tous les goûts. Le but est de partager un moment de musique avec des personnes de tous horizons et de toutes cultures en France, en reflétant de cette manière l’aspect de solidarité qui prime dans le festival.

Comments are closed.